Publié le 26 Juillet 2017

Film français de Vérane Frédiani - 1h 30 –

Vérane Frédiani est partie aux quatre coins de la planète à la rencontre de femmes chefs qui innovent dans la haute gastronomie, dans la restauration et dans les métiers de bouche.

Tout au long du film, on suit ces femmes dans les cuisines des grands restaurants, au sein des écoles, mais aussi dans la rue avec la street-food qui a le vent en poupe.

On croise aussi des sommelières, des activistes, des femmes entrepreneuses qui managent des brigades et se battent au quotidien pour exister dans des sphères d’hommes, qui prônent le développement durable, l’égalité et qui souhaitent changer le monde à travers leur vision de la gastronomie.

Ces femmes considèrent avant tout le métier de chef comme un moyen de communiquer avec les autres, un moyen d’éduquer les enfants comme les adultes à leur propre culture, une manière d’étendre le rôle des femmes dans la société et de supporter les économies locales.

Le film présente une nouvelle vision de la femme chef, toujours dynamique et battante, toujours en mouvement, créatrice, voyageuse, cultivée, curieuse, parfois rebelle, résistante aux modes mais pas aux influences extérieures, gardienne d’une certaine tradition mais qui sait s’en libérer pour faire avancer sa vie. La femme chef telle que nous la découvrons ici est parfois solitaire voire unique.

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 26 Juillet 2017

Film turc, français, roumain de Mehmet Can Mertoğlu - 1h 43 - avec Şebnem Bozoklu, Murat Kılıç, Müfit Kayacan

En Turquie, un couple marié, approchant la quarantaine, tente à tout prix de garder secrète l’adoption d’un bébé en constituant un album de photo fictif...

Un film sans concession sur l’adoption d’un enfant par un couple turque. En creux, "Album de famille" brosse le portrait d’une société malade. (AvoirAlire.com)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2017

Film français de Guilhem Amesland - 1h 33 - avec Vincent Macaigne, Philippe Rebbot, Suzanne Clément

 

Aiguillonnés par de piquants personnages féminins, joués par Suzanne Clément et Hafsia Herzi, Vincent Macaigne et Philippe Rebbot ont la naïveté désarmante dans cette comédie de bouts de ficelle réalisée par Guilhem Amesland. Leur bricolage attendrit et fait sourire. (Le Canard enchainé)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 19 Juillet 2017

Film japonais de Kiyoshi Kurosawa - 2h 10 - avec Hidetoshi Nishijima, Yuko Takeuchi, Teruyuki Kagawa

K.Kurosawa confirme son statut de maitre dans l'art de l'inquiétante étrangeté nippone. (Le Monde)

En renouant avec le thriller, Kurosawa signe un film d'une noirceur extrême et d'une maitrise totale. (Les Fiches du Cinéma)

Le voyage vaut le détour, une plongée dans les ténèbres humaines comme seul Kurosawa peut nous l'offrir. (Ecran Large)

Kurosawa s'affirme une fois de plus comme l'un des cinéastes les plus stimulants de sa génération. (Bande à part)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2017

Film français, belge, polonais de Gérard Pautonnier - 1h 26 - avec Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet

 

Pour son premier long-métrage, Gérard Pautonnier fait le pari osé de nous amuser avec le sujet le plus effrayant qui soit pour nous pauvres mortels et il réussit haut la main ! Un scénario imprévisible et un casting haut de gamme nous régalent d’une comédie à l’originalité bienvenue.
Dans un décor improbable de ville d’Europe du Nord vidée de ses habitants et plantée dans une immensité désertique à la manière d’un western hivernal, une galerie de personnages hauts en couleur vont nous jouer une sorte de fable hilarante et surréaliste de manière crédible. Et c’est bien ce qui fait tout le charme de cette oeuvre attachante. C’est aussi l’occasion de profiter pleinement de la magie de l’interaction et de l’harmonie entre des comédiens au sommet de leur art. A coup sûr, ce Grand Froid vous fera chaud au coeur.(Avoiralire.com)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2017

Film égyptien, français de Sherif El Bendary - 1h 38 - avec Ali Sobhy, Ahmed Magdy, Salwa Mohamed Ali

Une tragicomédie atypique pleine de ruptures de tons et de surprises. (Bande à part)

Un premier film émouvant qui se distingue par sa finesse et son originalité. Les deux comédiens y sont formidables. (Le JDD)

Le film de Sherif El Bendary témoigne de l'Egypte d'aujourd'hui. (Culturopoing)

Le tableau absurde que le cinéaste dresse de son pays amuse, séduit, réconforte. (Positif)

Ce duo paumé, inspiré, déborde de tendresse et de poésie loufoque, sans jamais forcer le trait. (Télérama)

Charmant et sympathique.(L'Obs)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2017

Film français, suisse De Barbet Schroeder - 1h 40 -

Avec des documents chocs et inédits, dont une longue interview de Wirathu lui-même, Barbet Shroeder montre de façon salutaire, à travers la violence islamophobe d'un pays dont le bouddhisme prêche pourtant la tolérance, que la bête n'en finit pas de bouger. (Le Dauphiné Libéré)

Un documentaire essentiel, nouvelle pierre d'une œuvre d'une rare cohérence. (Bande à part)

Un constat terrifiant, qui plonge le spectateur en apnée. (Le JDD)

Cette dissection est si précise, si argumentée, qu'elle prend une portée universelle. (Le Monde)

Un portrait glacial et implacable de l'intolérance. (Ouest France)

Intervention du groupe 130 d'Amnesty International- Villefontaine à la séance du vendredi 7 juillet

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Repost 0

Publié le 5 Juillet 2017

Film afghan, français de Sonia Kronlund - 1h 25 - (Cannes 2017, Quinzaine des réalisateurs)

Un regard amusé et non dénué de tendresse pour un personnage cocasse, dans un pays en guerre montré sous un jour inattendu. (Le Dauphiné Libéré)

Cet admirable documentaire, plein de drôlerie, de tendresse et de gravité, nous révèle un personnage inspiré, truculent et inoubliable. (Les Fiches du Cinéma)

Une leçon de passion du cinéma, la résistance d'un esprit libre. (Culturebox)

Un film assez vertigineux sur l'éternel désir de fiction des hommes et l'inconscience nécessaire pour l'assouvir. (Les Cahiers du Cinéma)

Drôle et bouleversant. (Ouest France)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 28 Juin 2017

Film japonais de Kôji Fukada - 1h 52 - avec Bryerly Long, Geminoid F, Hirofumi Arai

Robot pour être vraie... Leona est incarnée par un authentique androïde, à la présence troublante, notamment lorsqu'elle récite des poèmes, dont « Le bateau ivre » en français. (Le Canard enchainé)

Ce que nous fait éprouver Fukada [le réalisateur d'Harmonium] est un état rarement atteint dans le cinéma de science-fiction, celui d'un monde libéré de la présence humaine. (Les Cahiers du Cinéma)

C'est le paradoxe de ce drôle de film que d'émouvoir en constatant le dessèchement de l'émotion. (Libération)

Un grand film philosophique sur l'altérité. (L'Humanité)

Un film inclassable et poétique. (Le Monde)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 28 Juin 2017

Film français de Cédric Klapisch - 1h 53 - avec Pio Marmai, Ana Girardot, François Civil

Facile, cette comparaison est pourtant appropriée : comme le vin, le nouveau film de Cédric Klapisch se bonifie au fil du temps. Moins calibré et plus émouvant que prévu. Persistant en bouche, in fine. (Positif)

Un film émouvant, profond et (parfois) cocasse. (Marianne)

On a envie de trinquer avec eux. A la vie, à l'amour, à l'espoir. (Le JDD)

Le film équilibre la douceur sucrée de l'émotion par l'acidité vive d'une chronique de la transmission. (Le Dauphiné Libéré)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0