Publié le 27 Mai 2014

Deux jours, une nuit

Film français, belge de Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne - 1h35 – avec Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Pili Groyne

Le dernier film des frères Dardenne en compétition à Cannes

Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail. (Allociné)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 27 Mai 2014

D'une vie à l'autre

Film allemand, norvégien de Georg Maas - 1h37 – avec Juliane Köhler, Liv Ullmann, Sven Nordin

Voilà à la fois un polar historique et un drame familial sur un sujet méconnu du grand public, les enfants norvégiens « confisqués » par les nazis. Il y a du Millénium dans ce polar, tant il ne cesse de surprendre par ses rebondissements. Il y a aussi de La Vie des autres et de son ambiance paranoïaque dans ce film d'espionnage qui pointe les excès de la RDA. (StudioCinéLive)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 20 Mai 2014

Les Amants électriques

Film américain de Bill Plympton – 1h16 -

Jamais l'éternel enfant terrible de l'animation n'aura poussé le vertige aussi loin. (Les Fiches du cinéma)

L'érotisation provocatrice de l'Amérique est l'un des enjeux d'une mise en scène qui donne corps aux métamorphoses les plus folles. (Les Cahiers du cinéma)

Déformation des corps, érotisme loufoque... tout un barnum d'images saugrenues, portent le montage jusqu'à un acmé potentiellement délirant. (Critikat)

Un délirant happening graphique... romantisme, désir, manque, fureur : l'aspect le plus étonnant de ce film, c'est qu'il parle vraiment de l'amour et de ses blessures. (Télérama)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 20 Mai 2014

States of Grace

Film américain de Destin Cretton - 1h36 – avec Brie Larson, John Gallagher Jr., Kaitlyn Dever

Toute la sensibilité du cinéma indépendant américain des années 90 retrouvée dans cette œuvre belle et touchante qui trouve aisément grâce à nos yeux. (àVoiràLire)

Le réalisateur raconte le combat d'une éducatrice d'enfants maltraités, avec humour, émotion et une formidable énergie. (Le Figaroscope)

Montage précis, fulgurance d'une mise en scène soignée, interprétation magistrale. l'un des plus beaux films de ce printemps. (L’Humanité)

C'est un tout petit film très touchant, malicieux et fragile comme un oiseau tombé du nid. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 13 Mai 2014

Viramundo

Film français, suisse de Pierre-Yves Borgeaud - 1h35 -

Le documentariste Pierre-Yves Borgeaud a suivi Gilberto Gil, chanteur engagé et ancien ministre de la Culture du Brésil, lors d'une tournée dans l'hémisphère Sud. En Australie il rend visite aux Aborigènes. En Afrique du Sud, aux habitants des townships. Echanges musicaux où la guitare se mêle à des instruments traditionnels, tel le didjeridoo. Ces séquences sont envoutantes. (Télérama)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 13 Mai 2014

Mille soleils

Film français de Mati Diop - 45 min-

Ce moyen métrage est un grand film, touchant, intense et pénétrant sur les sortilèges du cinéma, sur les rêves d'ici et d'ailleurs. (Le Monde)

Sur les traces d'un film mythique du cinéma sénégalais, une jeune réalisatrice emporte passé et présent dans un grand souffle épique. (Les Inrocks)

En 45 minutes, Mati Diop comble un vide laissé par la mort et fait revivre le cinéma de son oncle à travers le sien. Une promesse que seule une cinéaste de grand talent pouvait accomplir. (La Croix)

Du beau travail. (Positif)

NB Ce film est précédé de 2 courts métrages (15'+12') : La Métaphore du manioc (Cameroun) et Madagascar, carnet de voyage

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 13 Mai 2014

Le Souffle des Dieux

Film allemand de Jan Schmidt-Garre - 1h46 -

Un joli travail de montage. Intégrant de belles images d'archives, ce documentaire fluide et équilibré parcourt les chemins de la transmission, et questionne les rapports complexes que l'on peut entretenir avec l'héritage d'un mentor. (Le Monde)

Une plongée saisissante dans l'univers yogi nourrie d'images d'archives qui, accolées à la pratique actuelle de cette discipline, laissent rêveur. (Les Fiches du cinéma)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 13 Mai 2014

La Belle vie 

Film français de Jean Denizot - 1h33 - avec Zacharie Chasseriaud, Solène Rigot, Nicolas Bouchaud

Voir un film comme La Belle vie, c'est retrouver le cinéma des grands espaces, c'est s'approcher de l'humain dans toute son ambivalence, c'est enfin retrouver des sensations et des émotions que l'on pensait disparues. (Ecran Large)

Comme F.Dupeyron dans Mon âme par toi guérie, le jeune cinéaste éprouve une vraie passion pour le cinéma américain. Ses cadrages magnifient constamment l'espace. Télérama)

Un film plein de promesses qui aborde des sujets graves tout en restant dans le divertissement. (àVoiràLire)

Récit initiatique très bien maitrisé (le contexte n'est pas sans rappeler le Mud de Jeff Nichols). (Libération)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 6 Mai 2014

Nebraska

Film américain d’Alexander Payne - 1h55 – avec Bruce Dern, Will Forte, June Squibb -Prix d'interprétation pour Bruce Dern, Cannes 2013

Payne filme les personnages et les paysages du Nebraska comme personne,tout en les sublimant avec un noir et blanc magnifique. (Le Figaroscope

Un modèle d'écriture de scénario comme toujours chez cet auteur. (Ecran Large)

Payne, sans prétention, réussit à dresser un drame touchant, à la fois doux, juste, et mélancolique. (àVoiràLire)

Véritable peinture d'une Amérique très très profonde, ce film d'atmosphère aux accents mélancoliques vire parfois à la comédie. (Le Monde)

Des choix esthétiques et un casting hors pair. (Positif)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 6 Mai 2014

Eastern Boys 

Film français de Robin Campillo - 2h8 - avec Olivier Rabourdin, Kirill Emelyanov, Danil Vorobyev

Une œuvre troublante et dérangeante, d'une belle acuité psychologique et esthétiquement probante. Une réussite. (àVoiràLire)

Sens de l'écriture aiguisé, redoutable intelligence politique, ce film [de l'auteur des Revenants], s'élève du naturalisme pour inventer son propre monde, à la lisière de l'onirisme. (Les Inrocks)

Enfin un film déstabilisant ! (Elle)

Un film tout à fait unique et au-dessus du lot. (Le JDD)

Avec une rare maitrise de l'espace, du temps et du son, le cinéaste impose son univers « sociopoétique » et fait entendre une voix, qui, on l'espère, sera difficile à ignorer. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0