Publié le 25 Août 2015

Lena

Film allemand de Jan Schomburg - 1h33 – avec Maria Schrader, Johannes Krisch, Ronald Zehrfeld

Centrée sur le vide affectif laissé par un traumatisme, cette variation autour de la confusion identitaire surprend avant tout par le regard, plein de détresse impériale, de Maria Schrader qui interprète le personnage principal, une intellectuelle quadragénaire. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 25 Août 2015

Summer

Film lituanien, français, néerlandais d’Alanté Kavaïté - 1h30 – avec Julija Steponaityte, Aistė Diržiūtė, Jūratė Sodytė

Il y a de bien jolies choses dans ce film où deux ados passionnées d'aviation se découvrent une irrésistible attirance mutuelle. Des chorégraphies aériennes, de loopings, de vrilles et de fumeroles blanches ; une approche audacieuse et sensuelle de l'homosexualité féminine dans une Lituanie où le sujet est encore tabou ; une mise en scène primée à Sundance que viennent alléger d'impressionnants travellings. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Août 2015

Bends

Film hong-Kongais de Flora Lau - 1h32 – avec Carina Lau, Kun Chen, Yuan Tian

Une riche bourgeoise de Hong Kong est abandonnée par son mari avec une soudaineté terrifiante. Dans un univers déchiré par les inégalités sociales, la réalisatrice sculpte un véritable bijou de tension, d'élégance et de sensibilité. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Août 2015

Les Nuits blanches du facteur

Film russe d'Andrei Kontchalovski - 1h41 – avec Aleksey Tryapitsyn, Irina Ermolova, Timur Bondarenko

Cet étrange « objet » cinématographique arrive enfin sur nos écrans après avoir valu au cinéaste russe le Lion d'argent du meilleur réalisateur au festival de Venise. D'une beauté formelle à couper le souffle avec ses couleurs inouïes, ce film, entre documentaire et fiction, observe des non-acteurs vivant sur une ile. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Août 2015

Microbe et gazoil

Film français de Michel Gondry - 1h43 – avec Ange Dargent, Théophile Baquet, Diane Besnier

C'est l'histoire classique des deux élèves ostracisés qui s'allient pour lutter contre l'adversité. On connait la faculté de Michel Gondry à imaginer des univers inventifs et zinzins où le trouble nait de l'impossibilité pour les protagonistes de s'adapter au monde réel. C'est encore le cas ici dans ce Microbe et Gasoil qui carbure à l'émotion pure. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Août 2015

Hill of freedom

Film sud-Coréen de Sang-soo Hong - 1h6 – avec Ryo Kase, Sori Moon, Young-hwa Seo

Sous le couvert de raconter des rencontres dues au hasard, les films de Hong Sang-soo déploient une mécanique précise. Ici, le cinéaste oppose à une galerie de personnages aux idées arrêtées, une conception du temps non linéaire. Cette vision s'impose comme la plus à même d'exprimer la souveraine imprévisibilité des sentiments, ce que confirme un épilogue lumineux et réconfortant. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Août 2015

Love & Mercy, la véritable histoire de Brian Wilson des Beach Boys

Film américain de Bill Pohlad - 2h2 – avec Paul Dano, John Cusack, Elizabeth Banks

Le film explore avec une vivacité poignante l'acte de création artistique autant que les émotions dévastatrices qui le précèdent. (Cinéma Teaser)

Un portrait complexe de Brian Wilson et un Paul Giamatti en psy terrifiant. (StudioCinéLive)

En superposant l'insouciance créative des années 1960 avec la froideur toute capitaliste des années 1980, Love & Mercy témoigne à sa façon de l'évolution malheureuse de la pop grand public vers un consumérisme absurde. (Le JDD)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Août 2015

Fantasia

Film chinois de Wang Chao - 1h26 – avec Ruijie Hu, Su Su, Xu Zhang (Cannes 2015 "Un Certain Regard")

Wang Chao continue d'explorer les pires contradictions de son pays déboussolé. L'Orphelin d'Anyang lui avait ouvert le chemin et il le poursuit rigoureusement, sans aucune faille. En Chine, ça veut dire de l'audace. (Positif)

Dans ce no man's land sans attache géographique (on ne saura jamais où cela se passe vraiment), ce qui touche le plus, c'est la manière avec laquelle le cinéaste saisit les détails. (Libération)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0