Publié le 28 Juin 2016

Mr Gaga, sur les pas d'Ohad Naharin

Film israélien, suédois, allemand, néerlandais de Tomer Heymann - 1h 43 -

Magnifique documentaire. Fascinant. (Positif)

C'est par le lâcher-prise que l'on arrive, dans Mr. Gaga, à la danse. En ouvrant le beau documentaire qu'il consacre au danseur et chorégraphe Ohad Naharin, Tomer Heymann illustre d'emblée sa conviction de présenter un être hors normes, et sa vocation à le faire d'une manière qui ne rentrera pas dans les clous du genre. Il y réussit sur les deux plans. (Le Monde)

Il est talentueux, adulé, fascinant. Toutes les répétitions et les spectacles sont traversés par une énergie vitale, magnifique. (Télérama)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 28 Juin 2016

Diamant noir

Film français de Arthur Harari - 1h 55 - avec Niels Schneider, August Diehl, Hans Peter Cloos

Un film de valeur parfaitement réjouissant. (Positif)

Variation noire et contemporaine sur le thème de Hamlet, ce film traite de la vengeance, bien sûr, mais aussi du destin et du libre arbitre. Quant à la relation filiale, elle est omniprésente et lisible à plusieurs niveaux, le personnage principal ayant différents pères, biologique, symbolique et de substitution. Le milieu des diamantaires d'Anvers, qu'il intègre pour apprendre le métier, est un réservoir de signes que le cinéaste exploite allègrement. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 21 Juin 2016

John From

Film portugais, français de João Nicolau - 1h 35 - avec Júlia Palha, Clara Riedenstein, Filipe Vargas

Aérien, lumineux... la douceur d'un fantasme adolescent. (Les Cahiers du Cinéma)

Qu'il est bon de trouver un cinéaste si fantastiquement heureux de filmer. Son film impressionne dès les tous premiers plans par sa qualité plastique, son ton décalé et la musicalité de son univers. (Culturopoing)

J.Nicolau signe une œuvre stylisée mais jamais poseuse. (Les Fiches du Cinéma)

Désirs adolescents et chassé-croisé érotique dans une Lisbonne enchantée. Un film picturalement superbe. (Les Inrocks)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 21 Juin 2016

Folles de joie

Film italien, Français de Paolo Virzì - 1h 56 - avec Valeria Bruni Tedeschi, Micaela Ramazzotti, Bob Messini

[Présenté à Cannes à la Quinzaine des réalisateurs],ce film solaire sur la folie(douce, joyeuse et triste) avance au rythme ininterrompu des mots et embardées de Béatrice. Valeria Bruni Tedeschi, inspirée, vibrionnante, en fait une sorte de Blanche Dubois, l'aristocrate déchue d'Un tramway nommé Désir. A elle seule, elle rend le film vivant, touchant et spectaculaire. (Première)

On se sent bien en compagnie de ces deux sympathiques cinglées (V.B.Tedeschi,virevoltante et Micaela Ramazzotti, sexy, déglinguée et touchante), souvent plus malines que les sains d'esprit. (Positif)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 14 Juin 2016

Men & Chicken

Film danois d’Anders Thomas Jensen - 1h 44 - avec Mads Mikkelsen, David Dencik, Nicolas Bro

Attention OVNI. Ce film danois ne ressemble à rien de connu. C'est drôle, très surprenant, avec notamment un Mads Mikkelsen méconnaissable et génial. (Culturebox)

Vrai film de monstres, comédie hilarante et drame complexe, Men & Chicken est un essai réussi sur le déterminisme social, une œuvre forte qui ne verse jamais dans une empathie facile. (àVoiràLire)

La réussite du film tient d'abord à son exotisme, à son humour singulier, sale et méchant. (Les Inrocks)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 14 Juin 2016

Red Amnesia

Film chinois de Wang Xiaoshuai - 1h 45 - avec Lü Zhong, Shi Liu, Feng Yuanzheng

Par le réalisateur de Beijing Bicycle et de Une Famille chinoise, ce film très composé avec des images énigmatiques récurrentes de toute beauté, démarre comme un thriller pour glisser vers le drame politique. (Première)

Une grande rigueur formelle de la mise en scène. Le regard faussement glacé de Wang Xiaoshuai et son ironie voilée s'avèrent d'une grande efficacité pour faire vaciller l'histoire officielle chinoise. (Positif)

Le cinéaste déroule les fils d'une intrigue ancrée dans l'histoire récente de la Chine, avant de les dénuder dans un final magistral. (L'Obs)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 8 Juin 2016

Ultimo Tango

Film allemand, argentin de German Kral - 1h 25 - avec María Nieves, Juan Carlos Copes

Il vaut presque mieux ne rien connaitre au tango pour succomber aux sortilèges de ce docu-fiction. A l'arrivée, une grâce infinie, un travail de montage phénoménal, le tout couronné par les séquences dansées parmi les plus énergiques et aériennes qu'on ait jamais vues. Carrément. (Première)

L'un des protagonistes de cet Ultimo Tango fut le conseiller artistique de Carlos Saura sur son film Tango. C'est la personnalité de Maria Neves (81 ans) qui domine le film de l'Argentin German Kral. Le réalisateur parvient à restituer non seulement la mélancolie du tango mais le drame humain de ses deux protagonistes. (Positif)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 7 Juin 2016

Elle 

Film français, allemand de Paul Verhoeven - avec Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Virginie Efira

Huppert violente Verhoeven.

Elle marque un étonnant retour en forme pour Paul Verhoeven qui a gardé une énergie assez remarquable. Il est étonnant de voir avec quelle aisance le Hollandais violent s'est approprié le roman de Philippe Djian. Dans quelle mesure l'héritage de nos parents affecte-t-il nos actions ? Peut-on s'en affranchir ? La réponse est délibérément ambigüe, à l'image du film entier. Isabelle Huppert incarne à la perfection son rôle qui synthétise quelques-uns de ses personnages les plus mémorables. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 1 Juin 2016

La Sociologue et l'ourson

Film français d’Etienne Chaillou et Mathias Thery - 1h 18 -

Un film d'animation politique et ludique. (Les Inrocks)

Mariage pour tous : serrons-nous la peluche ! Irène Théry s'impose comme une intellectuelle impliquée humainement dans ses sujets, Mathis Théry laisse transparaitre avec humour l'amour qu'un fils adulte peut porter à ses parents. (Libération)

Irrésistible et pédagogique. Un documentaire sur la famille, par la famille et pour la famille, qui peut faire changer d'avis les ours les plus mal léchés. (Le Canard enchainé)

E.Chaillou et M.Théry « tiennent » leur film avec maestria, olé !... Le film fini, une sérénité joyeuse perdure... un film libre et généreux... tel un mille feuilles parfait : équilibré et fin, ferme et léger, frais et sans glaçage... (Culturopoing)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 31 Mai 2016

Ma Loute

Film français de Bruno Dumont - 2h 02 - avec Fabrice Luchini, Juliette Binoche, Valeria Bruni Tedeschi

Ce film unique à tous points de vue alterne le burlesque et d'autres genres comme le polar ou le drame « rural » avec des détours par le fantastique au sens large mêlant acteurs connus et non professionnels.

Dans ce jeu de massacre jouissif et souvent hilarant qui n'épargne personne, le burlesque est associé à un humour noir, transgressif et cathartique, proche de l'univers effrayant de certains contes cruels. On retrouve dans ce film la patte visuelle d'un des auteurs les plus personnels du cinéma français. (Positif)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0