Publié le 25 Octobre 2016

Film français de Stéphanie Di Giusto - 1h 52 - avec Soko, Gaspard Ulliel, Mélanie Thierry

Proposer pour premier long métrage un biopic de Loïe Füller, prodige de la Belle-Époque présentée comme « oubliée », qui commence sous la forme d'un western tourné dans le Vercors semble à priori bien osé. [Mais] l'identification, qui pouvait paraitre naïve, de la réalisatrice à son personnage principal emporte progressivement l'adhésion. Le plaisir de Stéphanie Di Giusto à filmer le mouvement et la lumière est communicatif. (Positif)

Merveilleuse Mélanie Thierry (Gabrielle). Isadora Duncan, elle, apparait sous les traits idéaux de Lily-Rose Depp. (Télérama)

Louée par Mallarmé qui en fit une icône du symbolisme, admirée par Rodin, lithographiée par Toulouse-Lautrec, chantée par Barbara, l'incandescente et tourbillonnante Loïe Füller ressuscitée par Stéphanie Di Giusto est formidablement incarnée par Soko. (L'Obs)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2016

Film américain de Matt Ross - 1h 58 - avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay

Prix de la mise en scène à Cannes dans la section Un Certain Regard, Captain Fantastic est une belle surprise. (Bande à part)

Un Into The Wild familial. Loufoque et joyeusement désespéré. (StudioCinéLive)

Un charmant road movie dont la magie ne peut qu'opérer. (Les Fiches du Cinéma)

Ce film qui célèbre Noam Chomsky comme un dieu sort du lot, porté par les épaules d'un Viggo Mortensen en état de grâce. (àVoiràLire)

Captain Fantastic, le film anti-déprime de l'automne. (Elle)

Un film lumineux de la première à la dernière scène. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2016

Brooklyn Village

Film américain d’Ira Sachs - 1h 25 - avec Theo Taplitz, Michael Barbieri, Greg Kinnear

A partir d'un argument minuscule...avec des adultes lestés par les responsabilités et des ados filant vers l'avenir...le pointilliste Ira Sachs compose, sans que l'on voie l'effort, un tableau d'une profondeur et d'une subtilité folles. La minutie d'un cadre, la légèreté d'un travelling, la justesse d'un fondu au noir... Cette grammaire, délicate mais cruelle, appuie sur la jointure entre le prosaïque et l'intime, entre l'amour filial et le prix au mètre carré. (Première)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2016

L'Etoile du jour

Film français de Sophie Blondy - 1h 39 - avec Denis Lavant, Iggy Pop, Tchéky Karyo

Entre fantastique et réalisme, entre romance et thriller, L'Etoile du jour est un film barré et attachant sur les chassés croisés amoureux d'une troupe de cirque. Avec un Denis Lavant formidable en clown, roi du monocycle, hanté par sa conscience qui a les traits d'Iggy Pop. (StudioCinéLive)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2016

Mercenaire

Film français de Sacha Wolff - 1h 44 - avec Toki Pilioko, Iliana Zabeth, Mikaele Tuugahala

C'est un monde nouveau que Mercenaire nous ouvre en allant jusqu'en Océanie, loin des clichés de cartes postales. La beauté du film tient autant à la présence écrasante de son acteur Toki Pilioko, rugbyman de 20 ans, casté à Aurillac, qu'au respect scrupuleux des détails. Wolff filme le Sud-Ouest, Agen, Lourdes, Fumel. Et il le confronte aux antipodes, aux paysages néo-calédoniens. Le rugby en lui-même, on n'en voit quasiment pas. Exit les Dieux du stade. La violence du jeu est absente. (Libération)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2016

Elektro Mathematrix

Film français de Blanca Li - 1h 20 - avec Khaled Abdulahi, Arnaud Bacharach, Mamadou Bathily

Entièrement dansée, sans dialogues, cette comédie musicale électro nous emporte dans son tourbillon de vitalité et d'humour. (Les Fiches du Cinéma)

Malgré quelques longueurs, on sort de ce film ragaillardi, conquis par l’énergie et la joie communicative de ces jeunes qui dansent comme ils respirent. (Culturebox)

L'énergie est si vive qu'elle prodigue un sentiment de joie. (Télérama)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2016

Rodéo

Film brésilien, uruguayen, néerlandais de Gabriel Mascaro - 1h 41 - avec Juliano Cazarré, Maeve Jinkings, Alyne Santana

Film singulier et prometteur dont la liberté, d'esprit comme de forme, fait du bien. (Les Fiches du Cinéma)

Inattendu et contrasté, parfois perturbant, Rodéo tente de dire le Brésil d'aujourd'hui à travers une esthétisation des corps. (Culturebox)

Un western moderne à l'identité visuelle forte. (Ouest France)

Puissant, Rodéo bouscule décidément bien des gennres. (Positif)

Une belle réussite. (Transfuge)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2016

Divines

Film français de Houda Benyamina - 1h 45 - avec Oulaya Amamra, Déborah Lukumuena, Kevin Mischel

Divines procure chez le spectateur les mêmes effets que le discours-fleuve de sa réalisatrice, lors de la remise du prix de la Caméra d'or : revigorant, stimulant, mais à la longue un brin crispant. Le vocabulaire est fleuri, les traits d'humour font mouche. Nous avons affaire à un cinéma en roue libre, heureux de sa forme et de son récit, bouillonnant et brouillonnant, fier de ses provocations. Divines déteste la tiédeur, son récit fait feu de tout bois et tout est bon pour l'entretenir. La surchauffe critique cannoise l'a de surcroit fait monter de quelques degrés. (Positif)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2016

Apnée

Film français de Jean-Christophe Meurisse - 1h 29 - avec Céline Fuhrer, Thomas Scimeca, Maxence Tual

Apnée dézingue avec un humour et une colère joyeusement subversive le monde tel qu'il ne tourne vraiment plus rond. Mais l'énergie un peu punk du film ne dérape jamais dans la démagogie ou le défouloir libertaire. Un patchwork décousu plein de situations qu'on rêverait oser faire. Apnée a tout des Valseuses et fait un bien fou. (Cinéma Teaser)

Le film révèle un acteur hors norme : Thomas Scimeca, long éphèbe androgyne, amoureux émotif et haut perché, entre excès d'affects et corps burlesque. Un acteur à suivre ; et une bien fine équipe. (Positif)

Film offert à tous les adhérents présents lors de l'AG - (reprise du film en novembre)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0