Publié le 25 Janvier 2017

Film français de Bavo Defurne - 1h 30 - avec Isabelle Huppert, Kévin Azaïs, Johan Leysen

C'est léché, drôle et émouvant. Tout doucement. (Ouest France)

Une comédie à la fois décalée, tendre et revigorante. (Les Fiches du Cinéma)

Léger, kitsch et résolument insolite... un charme suranné. (Le JDD)

Isabelle Huppert est le piment indispensable de cette œuvre modeste et délicate. (L'Humanité)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2017

Film américain de Jim Jarmusch - 1h 58 - avec Adam Driver, Golshifteh Farahani, Rizwan Manji

Une chronique à l'infinie modestie qui agit comme un antidote à l'agitation du cinéma américain contemporain. (Les Fiches du Cinéma)

Jim Jarmush, touché par la grâce, signe un film d'une délicatesse bienveillante, un petit miracle de poésie. (Le Figaro)

Avec Paterson, Jim Jarmush transcende le quotidien dans un hommage à la poésie américaine. (L'Humanité)

Concédons-le, la dernière œuvre de Jim Jarmush peut déconcerter, voire laisser de marbre. (La Croix)

Le film de Jarmush... s'amuse avec tout, avec lui-même en premier lieu, fait du spectateur un partenaire de jeu. Et tout cela donne, en toute simplicité, une merveille absolue. (L'Obs)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2017

Documentaire de Daniel Pelligra

Des Syriens, et nous et nous et nous... Réfugiés avec un toit et des aides : on n'est pas si loin des terribles images de la TV. Pourtant ils ont choisi, au moins provisoirement, tant que l'Histoire ne leur proposera d'autres perspectives, d'être Français : apprentissage accéléré de la langue, scolarisation des enfants, tentatives d'approcher la population... pas si simple quand on risque encore d'être assimilés à des militants d'une autre idéologie...

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2017

Film français d'Hélène Angel - 1h 45 - avec Sara Forestier, Vincent Elbaz, Patrick d'Assumçao 

Un film qui rend heureux et donne de l'espoir, on prend. (Le nouvel Obs)

L’attrait principal exercé par Primaire d’Hélène Angel naît de son caractère absolument idyllique, son refus de toute ironie, son rejet d’une quelconque radicalité. Attrait sans doute éphémère, pourtant indéniable, et entièrement lié à son sujet : l’école primaire, sa vie, son œuvre. (Libération)

Malgré une conclusion légèrement déconcertante, Primaire est avant tout une évocation chaleureuse du métier de professeur des écoles, bien loin des clichés sur le corps enseignant. (aVoiraLire.com)

Sara Forestier, vibrante, convaincue — y compris dans un monologue final un peu trop écrit — porte le message du film : apprendre est la plus belle des expériences. A n'importe quel âge. (Télérama)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2017

Film philippin de Brillante Mendoza - 1h 50 - avec Jaclyn Jose, Julio Diaz, Felix Roco

Prix d'interprétation féminine à Cannes

Si le combat de Mendoza mené pour dénoncer la corruption de son pays est déjà connu, il se conjugue ici de manière exceptionnelle au talent de l'actrice Jaclyn Jose. Terriblement poignant. (Bande à part)

Réaliste, âpre, ce film n'en est pas moins très écrit et sa mise en scène très maitrisée. Ma'Rosa est un très beau portrait de femme. (Le Figaro)

Le film trouve sa matière dans la rue, dans la nuit, dans la vitesse, ça court, ça gueule, ça grince, ça pleure, c’est impressionnant, même de l'ordre du tour de force. (L'Obs)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2017

Film français de Bertrand Tavernier - 3h 15 -

Une chronique amoureuse et émouvante du 7è art hexagonal. (Les Fiches du Cinéma)

On est emporté dans ce voyage comme par un grand film d'amour, l'amour du cinéma et ce qu'il peut nous révéler du monde, de nous-mêmes et de notre histoire. (Le Figaro)

Bien plus qu'une histoire du 7è art, le documentaire de B.Tavernier dessine en creux un autoportrait sensible. (Marianne)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2017

Film français d’Olivier Babinet - 1h 24 - avec Aïssatou Dia, Mariyama Diallo, Abou Fofana

A l'instar de ses attachants héros, ce documentaire hors norme brise les carcans avec un sacré style. (Première)

Un fort bel instantané de la France d'aujourd'hui entre rêves et réalité. (Le JDD)

[Belle] façon de définir ce qu'est un ado de banlieue, loin des habituelles images anxiogènes ou misérabilistes. (Les Inrocks)

Enfin de la banlieue une image colorée, lumineuse. Ce film, cette claque salutaire, d'une revigorante fraicheur. (La Voix du Nord )

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Janvier 2017

Film roumain, français, belge de Cristian Mungiu - 2h 08 - avec Adrian Titieni, Maria Drăgus, Lia Bugna
Prix ex-aequo (avec Personal Shopper) de la mise en scène à Cannes

Un film sobre et fort qui met en scène la question des fins et des moyens. (L'Humanité)

Un petit chef d'oeuvre qui vous tient de bout en bout,remarquable d'intelligence et de lucidité. (Le Parisien)

C'est du grand cinéma. (L'Obs)

Prix cannois de la mise en scène, ce film magnifique nous interpelle sur l'éducation et les petits arrangements avec la vie. (Femme Actuelle)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 11 Janvier 2017

Film américain de Kenneth Lonergan - 2h 18 - avec Casey Affleck, Michelle Williams, Kyle Chandler

Récit bouleversnt, mélodrame noueux et cristallin comme un matin d'hiver. (Le Monde )

Un havre de grâce. Tout simplement un chef d'œuvre. (Le Canard Enchainé)

Manchester by the Sea s'éprouve et impressionne par l'osmose qu'il invente entre son récit, sa mise en scène et un comédien sublime. (Libération)

Un grand et superbe spécimen de cette espèce en voie de disparition : le mélodrame. (Les Inrocks)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0

Publié le 4 Janvier 2017

Film palestinien, français, libanais, jordanien, émirati, qatarien de Mai Masri - 1h 43 - avec Maisa Abd Elhadi, Nadira Omran, Raida Adon

Années 80, à la veille des évènements de Sabra et Chatila. La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes. Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée. Elle partage la cellule d’israéliennes condamnées pour droits communs et s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte. Envers et contre tous, elle décide de garder l’enfant.

Après une tournée d'avant-premières à l'automne en France et après un séjour à Hollywood où elle présentait son film aux Golden Globes (sélection de 3000 Nuits représentant la Jordanie aux Oscars 2017), la réalisatrice Mai Masri revient en France pour une nouvelle tournée lors de la sortie nationale de son film le 4 janvier. Elle sera à Paris le mercredi 4, à Tarare le 5, à Villefontaine le vendredi 6 janvier à 20h, le samedi 7 à Avignon...

3000 Nights is a strong and important film that tells a story we should all hear. Please see this film and see it now! Ken Loach, Cannes 2016

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Films projetés

Repost 0