Articles avec #soutiens tag

Publié le 23 Septembre 2006

Le Fellini va ouvrir le 27 septembre, avec un nouvel exploitant qui associera, comme par le passé, Huit et demi à la programmation Art et Essai de la salle 4.
Pour fêter cette réouverture, nous vous invitons à 17 heures et à 20 heures, à une animation musicale dans le hall du cinéma, avec des airs de Nino Rota (piano et contrebasse)
Boissons offertes par la municipalité....

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 3 Juin 2006

Jean Douchet
Le 24 avril 2006 

 

 

 

 

 

Je suis surpris, attristé, et même colère d’apprendre que votre association, Huit et Demi, risque de disparaître. Pour être venu chez vous animer une séance lors du festival Kubrick, je ne peux que m’indigner, devant la qualité et la nécessité de votre travail, d’une telle décision.
Je vous apporte tout mon soutien pour que puisse continuer votre propagation du vrai cinéma. Votre existence est vraiment utile.
Croyez en mon soutien le plus total
Jean Douchet

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 22 Mai 2006

Une lettre ouverte au président du San Depuis que Ciné-Alpes a annoncé qu’il cesserait d’exploiter en septembre 2006 le Fellini, cinéma de quatre salles implanté à Villefontaine, de nombreuses voix se sont élevées contre cette décision.Notamment celles des responsables de l’association « Huit et Demi » qui gère la programmation Art et Essai de l’établissement.
Dernièrement, Patrick Mondi, le président de l’association a fait parvenir une lettre ouverte au président du San (Syndicat d’Agglomération nouvelle), propriétaire du cinéma.
Cette démarche fait suite, selon « Huit et Demi », au refus par deux fois répété de M. Rossot, président du San, de recevoir l’association souhaitant « discuter de l’avenir du complexe cinématographique Le Fellini. »

 

Outre le rappel des actions menées depuis plus de dix ans par l’association auprès de tous les publics, notamment des scolaires, « Huit et Demi » entendait remettre les 2000 premières signatures recueillies au Fellini « demandant au San de tout mettre en œuvre pour que l’activité du cinéma ne cesse pas en septembre prochain […]
Les spectateurs attachés au  Fellini viennent d’un large bassin nord-isérois, ce qui contribue au rayonnement de la Ville Nouvelle. »

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 16 Mai 2006

Paris, le 10 mai 2006

 Monsieur le Président
J’ai bien reçu votre courrier en date du 22 avril 2006 par lequel vous me transmettez la lettre ouverte adressée par votre association à Monsieur Alain ROSSOT, Président du SAN.

  

 

 

Je suis tout à fait conscient de vos inquiétudes quant à l’avenir du complexe cinématographique  « Le Fellini » et de votre volonté de pérenniser cette structure.
Aussi, croyez bien que votre sollicitation a retenu toute mon attention et je vous remercie de la confiance que vous me témoignez.

Dès lors, soucieux de pouvoir vous apporter toute mon aide, je suis intervenu auprès de Monsieur ROSSOT afin qu’il me fasse connaître ses intentions à ce sujet.
Il m’a indiqué qu’à ce jour, 22 dossiers de candidature pour une reprise du complexe ont été enregistrés. La date butoir est fixée à la fin du mois de mai. Ensuite, a commission d’appel d’offres se réunira pour attribuer la gestion et la location de la salle.
Il appartiendra, à ce moment-là, à votre association, de se rapprocher du futur exploitant pour savoir s’il souhaite maintenir une salle « art et essai ».
Telles sont les informations que je suis en mesure de vous transmettre à ce jour.
Restant à votre entière disposition, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.
Georges COLOMBIER

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 24 Avril 2006

Copies à
Mairies de l’Isle d’Abeau, Villefontaine, St Quentin Fallavier, Vaulx Milieu, Four

 Monsieur le Député 
Messieurs les Conseillers Généraux 
Mesdames les Conseillères Régionales 
Presse

 Villefontaine, le 22 avril 2006

 

 

 Monsieur le Président,

 

 

 Par deux fois, l’Association Huit et demi a tenté d’obtenir un rendez-vous pour discuter avec vous de l’avenir du complexe cinématographique Le Fellini mais vous n’avez pas souhaité nous rencontrer à ce jour. 
L’association Huit et demi comptait vous rappeler son attachement à une politique culturelle cinématographique touchant tous les publics, y compris les scolaires : primaire, secondaire et supérieur. Nous comptions aussi vous rappeler le travail de l’Association qui a permis d’obtenir le classement « Art et Essai »  du complexe,  en seconde position pour l’Isère. Ce travail est reconnu par les professionnels du cinéma auxquels nous avons fait appel pour des animations, et nous pensions vous remettre les courriers de cinéastes tels que Paul Carpita, Yves Angelo ou Gilles Porte, de critiques tels que Grégory Valens ou Matthieu Darras, ainsi que des seize associations avec qui nous avons eu des projets communs (dont le MRAP, ATTAC, le Comité de Jumelage ou l’ASVF Montagne…). 
Nous vous aurions rappelé que, depuis plus de dix ans, l’association a su fidéliser un public, proposer une offre culturelle ouverte sur les cinémas du monde entier, et nous aurions souhaité vous dire les raisons pour lesquelles, selon nous, quel que soit le nouvel exploitant, ce mode de fonctionnement doit perdurer. 
A
cette occasion, le comité de soutien au Fellini comptait vous remettre les 2000 premières signatures, recueillies au Fellini, demandant au SAN de tout mettre en œuvre pour que l’activité du cinéma ne cesse pas en septembre prochain. Les spectateurs attachés au Fellini viennent d’un large bassin Nord Isère (Isle d’Abeau, Four, Saint Quentin Fallavier, Vaulx Milieu, St Marcel Bel Accueil, Satolas, St Laurent de Mure, Tignieu, Septème…), ce qui contribue au rayonnement et à l’image de la Ville Nouvelle.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations les meilleures.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 22 Avril 2006

Paris 29.03.06
À ceux qui tentent de résister
À ceux qui prennent des décisions importantes pour l’avenir d’une certaine expression…
À Huit et Demi qui se bat pour laisser un écran à un certain cinéma,

Aujourd’hui, Quand la mer monte est étudié dans tous les lycées du Nord Pas de Calais
Reconnu par la profession le 27 février 2005 aux Césars
Consacré par la critique avec le prix Louis Delluc 2004, Quand la mer monte a d’abord été porté par un véritable réseau de salles dites indépendantes, par des associations de bénévoles au secours d’une certaine réflexion
Un réseau appelé Art et Essai… Des cinémas qui privilégient des « auteurs » à des « faiseurs »… Il serait intéressant d’ailleurs de se poser la question d’un cinéma sans auteur. Il est essentiel d’imaginer un réseau de salles de cinéma sans toutes les personnes qui se battent actuellement pour une certaines exception et pluralité culturelle
J’ai présenté plus de 150 fois Quand la mer monte dans des salles d’Art et d’Essai. Je me souviens de Huit et Demi et de l’animation, salle 4… Je me souviens de cette possibilité donnée à quelques films dont le mien de passer au sein d’un petit complexe… Je me souviens qu’il y avait ce soir dans la salle plus de monde que dans la salle où était projeté un film américain plus commercial…. Je me souviens de la décision de nous faire changer de salle pour que chacun puisse s’asseoir… Ce n’est pas vrai, et ce ne sera jamais vrai, qu’un cinéma de qualité puisse être en inadéquation avec le goût du public… C’est par contre une évidence que les écrans qui proposent de garder certaines images et sons sont des gages de résistance, de culture, de liberté dans un monde de plus en plus formaté.
J’espère sincèrement que le Fellini accueillera toujours une petite place  pour certaines images… Alors perdurera à Villefontaine l’idée d’un gage de qualité, et c’est essentiel !
Gilles Porte (Cinéaste)

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 9 Avril 2006

 

J'ai eu le plaisir d'animer en octobre 2005, sur l'invitation de l'association Huit et demi, plusieurs séances consacrées au cinéma sud-américain au Fellini de Villefontaine. Je me souviens avec plaisir de l'intérêt du public pour ces films dont la diffusion dans les salles de province est rare et requiert de la part des exploitants courage et passion. L'offre télévisuelle ou vidéographique concernant ces films étant par ailleurs très limitée, l'effort d'associations comme Huit et demi pour leur diffusion doit être encouragé sans réserves.
Je me souviens avoir apprécié, au cours de nos échanges animés, l'enthousiasme d'un public cultivé et cinéphile, avide de découvertes, ravi qu'une localité comme Villefontaine ne soit pas (comme c'est malheureusement le cas de tant de villes de taille moyenne ou modeste, de banlieues, de villages...) parmi les laissés pour compte de la diffusion du cinéma art et essai. Il est essentiel pour le développement de la culture, pour l'ouverture d'esprit des jeunes générations, pour la connaissance des cultures internationales souvent déformées par d'autres médias, que des films du monde entier, récents ou plus anciens, ainsi que les classiques du patrimoine cinématographique mondial, continuent d'être proposés, sur grand écran, dans de bonnes conditions et à un rythme régulier, par des cinéphiles passionnés dont le souci est de promouvoir l'art cinématographique, d'encourager la réflexion et le dépaysement, et non de réaliser des opérations commercialement rentables.
L'animation de séances, l'organisation de débats, l'invitations d'artistes, de critiques, de spécialistes constitue en outre une mise en valeur du cinéma qu'il convient de poursuivre et développer, de même que l'action en direction des élèves des lycées et des étudiants. De telles initiatives sont des facteurs-clés dans la constitution d'une intelligence critique et dans la perspective d'échapper à l'uniformisation de la pensée et de la culture.
C'est pourquoi je soutiens de tout coeur la poursuite de l'exploitation, par l'association Huit et demi, d'une salle classée art et essai au sein du cinéma le Fellini de Villefontaine.
Grégory Valens
Grégory Valens, membre du comité de rédaction de la revue

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 2 Avril 2006

Monsieur le Président,
Par la présente, je souhaite témoigner mon soutien pour votre association. Par la même, je m’engage en faveur d’une offre de cinéma d’art et d’essai pérenne sur la commune de Villefontaine et sur l’agglomération de l’Isle d’Abeau. 
J’effectue de nombreuses interventions dans des salles de cinéma à travers la France, à l’occasion de débats cinéphiles rendus possibles le plus souvent grâce à l’engagement de bénévoles, au sein de structures associatives comme la vôtre. Ces rencontres me persuadent du rôle vital que jouent ces initiatives en matière d’offre culturelle, mais aussi de lien social, un rôle qu’un cinéma à vocation uniquement commercial ne saurait prétendre. 
Je tenais également à rappeler le très bon souvenir que je garde de ma venue au cinéma Fellini de Villefontaine en octobre 2004, à l’occasion d’un festival consacré au cinéma chinois, et plus largement à la Chine. 
En espérant ardemment que vous pourrez trouver un issue favorable à la situation préoccupante que votre association connaît, je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 25 Mars 2006

"Je viens de revoir, avec beaucoup d'émotions, mon film dans cette magnifique salle du "FELLINI", de telles salles portent littéralement notre cinéma. Le FELLINI m'enthousiasmerait en consacrant une de ses 4 salles à l'ART et ESSAI ! Tout le monde y gagnerait, les auteurs, les acteurs, les réalisateurs, le cinéma."

 

 

Paul CARPITA

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0

Publié le 24 Mars 2006

Vendredi, Mars 24, 2006

 

Voici les dernières nouvelles, données par téléphone par M. Jurado, n°2 au SAN chargé du dossier du Fellini

 

- Il n'y aurait pas de Délégation de service public mais un bail dont la définition serait faite par le préfet.(a priori pour éviter l'appel d'offre européen  et les 52 jours de délai)

 

 

- Une consultation a été faite par courrier auprès de 250 (?) exploitants de la région Rhone-Alpes pour savoir si certains étaient intéressés par l'exploitation du Fellini.

 

 

- Si oui une demande de dossier de présentation du Fellini doit être adressée au SAN ; une visite peut être organisée sur les lieux;

 

 

-  Une commission du SAN devait statuer sur les propositions reçues.

 

 

A noter:

 

 

Qu'en aucun cas l'association 8 1/2 n'est mentionnée dans le dossier de présentation du SAN;

 

 

Que le SAN, à ce jour, ne prend pas en compte l'existence de 8 1/2 dans le cadre d'un nouvel exploitant malgré la convention existante avec Ciné Alpes. M. Jurado confirme qu'il n'est pas compétent pour traiter de ce point et que le mieux à faire est d'adresser un courrier au président (du SAN) pour ouvrir le débat.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Huit et Demi

Publié dans #Soutiens

Repost 0